"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Le problème avec le socialisme, c'est que, tôt ou tard vous êtes à court de l'argent des autres" - Margaret THATCHER

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"L'économie c'est la science du sordide, non de la pureté " - Alfred SAUVY

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

Citation Suivante

Economie de la Zone euro : Bilan 2016 et Perspectives 2017

9 janvier 2017

Le déclenchement de la crise globale en 2007-2009, puis la crise des dettes souveraines en Zone euro en 2010-2012 se sont traduites par deux récessions consécutives (« double dip »), la mise en place de politiques d'austérité et une forte progression du chômage ayant pesé sur la demande intérieure, le tout créant un écart entre la production effective et la production potentielle, ainsi que la généralisation de pressions déflationnistes. Si la Zone euro donne des signes récents de reprise, ces derniers demeurent modestes, voire illusoires, soulignant en cela une situation inquiétante avec de réelles difficultés pour cette zone économique et monétaire à se remettre des chocs intervenus près d'une décennie auparavant.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) la dynamique économique à l'œuvre en Zone euro, puis (2) interroge la véracité de la reprise économique apparente, ensuite (3) souligne un des principaux risques qui pèseront sur cette zone économique et monétaire à partir de 2017, avant finalement d'analyser les évolutions récentes et à venir en termes de (4) chômage et (5) d'inflation.

Contacter L'Economiste pour vous abonner