"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"Un peuple est pacifique aussi longtemps qu'il se croit assez riche et redouté pour installer sournoisement sa dictature économique" - Georges BERNANOS

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"Le rituel de l’échange est le rituel majeur de la neutralisation de la violence " - Jacques ATTALI

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

Citation Suivante

Coordination internationale des politiques économiques

17 octobre 2016

Dans un contexte d'économie ouverte où les pays réalisent des échanges entre eux (monétaires ou physiques), les différentes politiques économiques menées dans une économie nationale affectent nécessairement l'environnement économique des pays partenaires. Ces « effets de débordement » invitent à une concertation entre les pays lors du choix de leurs politiques économiques : on parle alors de « coordination ». En pratique, la coordination des politiques renvoie à l'idée de recherche d'une solution optimale d'équilibre dans un cadre coopératif.

Description

Le bulletin économique (1) présente quelques notions clefs telles que la différence entre coopération et coordination, ainsi que les concepts de gouvernance et de fédéralisme. Ensuite, (2) l'analyse se focalise sur la typologie des différentes méthodes de coordination, (3) ainsi que sur la justification théorique de la nécessité de développer des coordinations internationales, pour enfin (4) souligner les difficultés et les effets pervers potentiels liés à la coordination.

Contacter L'Economiste pour vous abonner