"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles" - Alec DOUGLAS-HOME

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

Citation Suivante

Coopération internationale et fourniture des biens publics mondiaux

29 février 2016

Les biens publics mondiaux (BPM) se définissent comme l'ensemble des biens (ressources, biens ou services) dont tous les Etats peuvent bénéficier mais qu'ils n'ont pas nécessairement un intérêt individuel à produire. Dans ce cadre, le caractère mondial d'un bien public renvoie à l'idée d'une communauté internationale ayant des biens communs à promouvoir ou à défendre. Dès lors, la fourniture des BPM peut justifier une action collective internationale. La notion de BPM repose sur la transposition au niveau international, du concept de bien public renvoyant, quant à lui, au cadre national. L'émergence récente de la notion de BPM renvoie à l'existence de maux globaux tels que pollution, pandémies, instabilité financière ou encore guerres.
En l'absence d'un pays hégémonique capable de fournir des biens publics mondiaux, la mise en place d'une coopération intergouvernementale est la meilleure solution pour faire face aux maux globaux. En revanche, la question du niveau optimal pour la fourniture de ces biens n'est pas définie. Sous certaines conditions, il apparaît que le cadre régional est un niveau viable malgré certains inconvénients.

Description

La partie théorique du bulletin présente tout d'abord (1) la classification et la typologie des biens publics, ainsi que (2) les concepts de biens publics mondiaux, de défaillances de marché et d'externalités ainsi que (3) l'outil analytique du « dilemme du prisonnier » et (4) de la « tragédie des communs ». Puis, la partie "analyse" souligne tout d'abord (5) la nécessité et la difficulté de passer du cadre national au cadre mondial pour penser les biens publics, ainsi que (6) les enjeux liés. Elle mettra également en avant (7) la nécessité et la difficulté d'une coopération internationale pour fournir les biens publics mondiaux, avant finalement de (8)  faire émerger l'intérêt du cadre régional pour répondre aux besoins liés à la problématique des biens publics mondiaux

Contacter L'Economiste pour vous abonner