"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété" - Frédéric BASTIAT

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"La seule fonction de la prévision économique, c’est de rendre l’astrologie respectable " - GALBRAITH

Citation Suivante

Chine : Soft ou Hard Landing ?

13 juin 2016

Une économie ne peut croître indéfiniment, à des taux extrêmement élevés, comme ce fut le cas pour la Chine durant des années. Un pays ayant connu une croissance si soutenue, pendant si longtemps, a fortiori sans crise économique majeure, correspond déjà à un phénomène unique dans l'histoire économique mondiale. Dès lors, la dynamique d'expansion de la Chine était forcément appelée à ralentir, et la crise globale n'aura été qu'un évènement déclencheur. Il convient néanmoins de s'interroger sur la nature de l'atterrissage de l'économie chinoise : voulue ou subie, douce ou brutale.

Description

Le bulletin économique analyse (1) tout d'abord le ralentissement économique chinois, (2) pour ensuite se focaliser sur son lien avec le changement de modèle économique en cours, (3) puis souligner l'enjeu politique sous-jacent à ces changements, (4) et enfin s'interroger à proprement parlé sur la nature de l'atterrissage économique chinois.

Contacter L'Economiste pour vous abonner