"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"Il y a lieu d’adopter la stabilité du niveau des prix comme, à la fois, but de la politique monétaire, guide et critère de réussite" - Milton FRIEDMAN

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

Citation Suivante

Théories de l'épagne

11 avril 2016

En économie, l'épargne concerne essentiellement les ménages et renvoie à la part du revenu disponible qui, au cours d'une période donnée, n'est pas affectée à la consommation finale. Bien que capitale, l'appréhension de cette notion diffère très largement selon les approches théoriques.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord la notion d'épargne au travers de (1) son importance en économie, (2) sa définition et (3) ses fonctions. Puis, (4) il se focalise sur l'équilibre économique de base reliant l'épargne et l'investissement, avant de s'intéresser aux approches de l'épargne selon les analyses (5) classiques, (6) néoclassiques, (7) keynésiennes, (8) monétaristes, et enfin (9) autrichiennes.

Contacter L'Economiste pour vous abonner