"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. GOLDFELD

"A long terme nous serons tous morts" - John Maynard KEYNES

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

Citation Suivante

Situation économique en Egypte

24 février 2014

L'analyse macroéconomique de l'Egypte fait apparaître des équilibres fondamentaux qui se sont sensiblement améliorés jusqu'en 2008, avant de se dégrader sous l'effet de l'éclatement de la crise globale, et de faire ensuite émerger une situation d'ensemble très risquée depuis 2011 et les évènements politiques ayant émaillé le pays. L'Egypte doit maintenant composer avec un environnement économique très détérioré qui complexifie largement le pilotage de l'économie.

Description

La première partie permet de présenter une analyse dynamique et graphique de l'Egypte au cours de la dernière décennie afin de souligner les grandes évolutions macroéconomiques du pays.

La deuxième partie s'attache à analyser globalement l'évolution du régime de croissance du pays au cours des différentes périodes politiques passées. Puis, elle souligne la nature rentière de l'économie égyptienne et ses conséquences néfastes. Enfin, l'analyse développe la situation économique actuelle du pays, ainsi que les problématiques de court terme et de plus long terme auxquelles l'Egypte est confrontée.

Contacter L'Economiste pour vous abonner