"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Le capitalisme constitue par nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait le devenir. Ce processus de destruction créatrice constitue la donnée fondamentale du capitalisme" - Joseph SCHUMPETER

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

Citation Suivante

Réflexion sur le capitalisme de connivence

2 mai 2016

Bien connue outre-Atlantique, mais largement occultée en France, la notion de Capitalisme de connivence, ou Crony capitalism en anglais, fournit pourtant une grille de lecture intéressante concernant la situation des économies et des sociétés développées contemporaines. Alors qu'en pratique il existe plusieurs versions de l'économie de marché et du système économique capitaliste, le libéralisme et le capitalisme sont pêle-mêle fréquemment accusés d'être à la source des frustrations des peuples ; sans nécessairement que les personnes émettant ces accusations sachent exactement ce que ces notions recouvrent par ailleurs. Or, ces détracteurs se trompent de cible et devraient se questionner au sujet d'une déviance foncièrement illibérale du capitalisme qui dévoie et travestit l'esprit originel de ce système économique via la collusion des pouvoirs politiques, économiques, financiers et syndicaux. En effet, dans ce cadre, l'accroissement du poids de l'Etat, l'emprise sur ce dernier des grandes entreprises, du système financier et des groupes d'intérêts catégoriels ne sont en réalité que des manifestations différentes d'un seul et même phénomène : le capitalisme de connivence.

Description

L'analyse économique présente (1) la notion de capitalisme de connivence et (2) ses manifestations économiques, avant de souligner les idées sous-jacentes de (3) recherche de rente et de (4) protectionnisme, pour finalement livrer des exemples pratiques particulièrement éclairants.

Contacter L'Economiste pour vous abonner