"Un peuple est pacifique aussi longtemps qu'il se croit assez riche et redouté pour installer sournoisement sa dictature économique" - Georges BERNANOS

"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"A long terme nous serons tous morts" - John Maynard KEYNES

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

Citation Suivante

Politique monétaire et crise globale

26 septembre 2016

Dans le sillage de la crise hypothécaire des subprimes survenue aux Etats-Unis, et de la crise financière de 2008-2009 ayant suivi, la plupart des grandes banques centrales ont développé des politiques monétaires très accommodantes, et ce afin de faire face au nouvel environnement économique et financier issu de cette situation. Les politiques monétaires traditionnelles ayant rapidement atteint leurs limites, des mesures monétaires non conventionnelles sont venues compléter la stratégie des banquiers centraux. Initialement destinées à être exceptionnelles et transitoires, ces politiques monétaires non conventionnelles tendent cependant à devenir la norme et s'inscrivent progressivement comme une donnée dont les banques centrales n'arrivent pas à s'extraire. En outre, si cet activisme monétaire a indubitablement été un élément clef permettant au monde de ne pas sombrer dans la dépression économique à court terme, les effets engendrés à moyen et plus long terme sont moins probants et davantage préoccupants.

Description

Le bulletin économique (1) présente la stratégie initiale de gestion de la crise globale par les grandes économies avancées, puis (2) montre l'évolution de la nature et des objectifs de la politique monétaire depuis les années 1990, avant de (3) présenter les politiques monétaires non conventionnelles mises en œuvre depuis le déclenchement de la crise globale, (4) d'analyser leurs objectifs de premier et de second rang selon les pays, (5) de montrer la permanence des politiques monétaires accommodantes et de (6) souligner leurs effets pervers ainsi que (7) les risques économiques sous-jacents ; pour enfin (8) tirer des conclusions.

Contacter L'Economiste pour vous abonner