"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

Citation Suivante

Politique monétaire et crise globale

26 septembre 2016

Dans le sillage de la crise hypothécaire des subprimes survenue aux Etats-Unis, et de la crise financière de 2008-2009 ayant suivi, la plupart des grandes banques centrales ont développé des politiques monétaires très accommodantes, et ce afin de faire face au nouvel environnement économique et financier issu de cette situation. Les politiques monétaires traditionnelles ayant rapidement atteint leurs limites, des mesures monétaires non conventionnelles sont venues compléter la stratégie des banquiers centraux. Initialement destinées à être exceptionnelles et transitoires, ces politiques monétaires non conventionnelles tendent cependant à devenir la norme et s'inscrivent progressivement comme une donnée dont les banques centrales n'arrivent pas à s'extraire. En outre, si cet activisme monétaire a indubitablement été un élément clef permettant au monde de ne pas sombrer dans la dépression économique à court terme, les effets engendrés à moyen et plus long terme sont moins probants et davantage préoccupants.

Description

Le bulletin économique (1) présente la stratégie initiale de gestion de la crise globale par les grandes économies avancées, puis (2) montre l'évolution de la nature et des objectifs de la politique monétaire depuis les années 1990, avant de (3) présenter les politiques monétaires non conventionnelles mises en œuvre depuis le déclenchement de la crise globale, (4) d'analyser leurs objectifs de premier et de second rang selon les pays, (5) de montrer la permanence des politiques monétaires accommodantes et de (6) souligner leurs effets pervers ainsi que (7) les risques économiques sous-jacents ; pour enfin (8) tirer des conclusions.

Contacter L'Economiste pour vous abonner