"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

Citation Suivante

Perspectives économiques mondiales 2015

2 février 2015

Après une année 2014 en-deçà des attentes au regard de la dynamique économique mondiale constatée a posteriori, l'année 2015 devrait a priori marquer une accélération modérée de la création de richesses. Toutefois, il convient de noter que les dynamiques à l'œuvre et les inconnues pesant sur l'activité mondiale pourraient modérer ces attentes. Malgré une convergence des rythmes de croissance entre pays émergents et pays développés, les disparités géographiques resteront marquées, avec des zones en croissance et d'autres en stagnation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord les prévisions globales en matière d'activité économique, puis il effectue une analyse globale des grandes dynamiques sous-jacentes qui seront à l'œuvre en 2015 afin d'en réaliser une synthèse. Ensuite, les grandes inconnues structurelles seront analysées, pour enfin souligner les tensions liées à la notion de stagnation séculaire.

Contacter L'Economiste pour vous abonner