"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Les urgences ont toujours été le prétexte sur lequel les protections des libertés individuelles ont été érodé" - Friedrich HAYEK

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." - John ADAMS

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

Citation Suivante

Nourrir la planète et système de production alimentaire

2 octobre 2017

Actuellement, le système alimentaire mondial peine à nourrir convenablement l'ensemble de la population mondiale qui s'élève à sept milliards d'habitants. Or, d'ici 2050, la population mondiale devrait atteindre les dix milliards d'individus. Cette perspective soulève un défi de taille pour que la production alimentaire mondiale puisse nourrir la planète. Dans ce contexte, il convient de s'interroger sur les variables qui vont conditionner l'évolution du système productif alimentaire mondial dans les décennies à venir. Il apparaît que deux modèles principaux sont susceptibles de répondre à cette problématique, mais dans un cadre de cohabitation raisonnée.

Description

Le bulletin économique réalise tout d'abord (1) un état des lieux général quant à la situation alimentaire mondiale. Puis, (2) il souligne les caractéristiques du système alimentaire mondial actuel. Ensuite, (3) l'offre et la demande alimentaire sont analysées, ainsi que leurs dysfonctionnements, (4) avant de s'interroger sur les évolutions des variables impactant l'environnement alimentaire à l'horizon 2050. Enfin, (5) l'analyse présente les deux modèles de production envisageables à l'avenir, ainsi que leurs limites et leur compatibilité.

Contacter L'Economiste pour vous abonner