"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"L'économie c'est la science du sordide, non de la pureté " - Alfred SAUVY

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Le problème avec le socialisme, c'est que, tôt ou tard vous êtes à court de l'argent des autres" - Margaret THATCHER

"Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensibles" - Alfred KNOPFT

Citation Suivante

Manifestations, spécificités et origines du capitalisme

5 février 2018

Avant d'être un système économique à proprement parlé, le capitalisme est avant tout une architecture institutionnelle issue de règles générales organisant les relations entre les individus. Le processus capitaliste né de cette architecture institutionnelle permet d'accroître les richesses et de générer des innovations. A ce titre, si le capitalisme est une forme d'économie de marché, les deux notions sont différentes : la première doit se comprendre comme une évolution particulière de la seconde. Dans ce cadre, et selon les approches, il apparaît que les conditions de l'émergence du capitalisme aient été progressivement réunies entre le Moyen-Âge et le XIXème siècle, grâce à la fin du mode de production féodal et à la diffusion de l'éthique protestante. In fine, il est possible de définir la notion de "Capitalisme" comme un terme référant à un système économique particulier caractérisé en substance par (1) le droit de propriété et la détention des biens de production par des personnes physiques, (2) une régulation du système qui passe par le marché grâce au mécanisme des prix, et enfin (3) la recherche du profit qui est la recherche d'un gain légitime lié à l'exercice d'une activité professionnelle.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) l'architecture institutionnelle sur laquelle repose le système économique capitaliste, puis (2) il décrit les mécaniques sous-jacentes au processus capitaliste, avant ensuite (3) de souligner les liens et différences entre le capitalisme et l'économie de marché, pour enfin (4) faire émerger les différents facteurs historiques et théoriques à l'origine du capitalisme.

Contacter L'Economiste pour vous abonner