"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

Citation Suivante

Manifestations, spécificités et origines du capitalisme

5 février 2018

Avant d'être un système économique à proprement parlé, le capitalisme est avant tout une architecture institutionnelle issue de règles générales organisant les relations entre les individus. Le processus capitaliste né de cette architecture institutionnelle permet d'accroître les richesses et de générer des innovations. A ce titre, si le capitalisme est une forme d'économie de marché, les deux notions sont différentes : la première doit se comprendre comme une évolution particulière de la seconde. Dans ce cadre, et selon les approches, il apparaît que les conditions de l'émergence du capitalisme aient été progressivement réunies entre le Moyen-Âge et le XIXème siècle, grâce à la fin du mode de production féodal et à la diffusion de l'éthique protestante. In fine, il est possible de définir la notion de "Capitalisme" comme un terme référant à un système économique particulier caractérisé en substance par (1) le droit de propriété et la détention des biens de production par des personnes physiques, (2) une régulation du système qui passe par le marché grâce au mécanisme des prix, et enfin (3) la recherche du profit qui est la recherche d'un gain légitime lié à l'exercice d'une activité professionnelle.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) l'architecture institutionnelle sur laquelle repose le système économique capitaliste, puis (2) il décrit les mécaniques sous-jacentes au processus capitaliste, avant ensuite (3) de souligner les liens et différences entre le capitalisme et l'économie de marché, pour enfin (4) faire émerger les différents facteurs historiques et théoriques à l'origine du capitalisme.

Contacter L'Economiste pour vous abonner