"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Les urgences ont toujours été le prétexte sur lequel les protections des libertés individuelles ont été érodé" - Friedrich HAYEK

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

Citation Suivante

Manifestations, spécificités et origines du capitalisme

5 février 2018

Avant d'être un système économique à proprement parlé, le capitalisme est avant tout une architecture institutionnelle issue de règles générales organisant les relations entre les individus. Le processus capitaliste né de cette architecture institutionnelle permet d'accroître les richesses et de générer des innovations. A ce titre, si le capitalisme est une forme d'économie de marché, les deux notions sont différentes : la première doit se comprendre comme une évolution particulière de la seconde. Dans ce cadre, et selon les approches, il apparaît que les conditions de l'émergence du capitalisme aient été progressivement réunies entre le Moyen-Âge et le XIXème siècle, grâce à la fin du mode de production féodal et à la diffusion de l'éthique protestante. In fine, il est possible de définir la notion de "Capitalisme" comme un terme référant à un système économique particulier caractérisé en substance par (1) le droit de propriété et la détention des biens de production par des personnes physiques, (2) une régulation du système qui passe par le marché grâce au mécanisme des prix, et enfin (3) la recherche du profit qui est la recherche d'un gain légitime lié à l'exercice d'une activité professionnelle.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) l'architecture institutionnelle sur laquelle repose le système économique capitaliste, puis (2) il décrit les mécaniques sous-jacentes au processus capitaliste, avant ensuite (3) de souligner les liens et différences entre le capitalisme et l'économie de marché, pour enfin (4) faire émerger les différents facteurs historiques et théoriques à l'origine du capitalisme.

Contacter L'Economiste pour vous abonner