"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"Le capitalisme constitue par nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait le devenir. Ce processus de destruction créatrice constitue la donnée fondamentale du capitalisme" - Joseph SCHUMPETER

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" - Nicholas KALDOR

"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

Citation Suivante

La théorie du capital humain de Gary Becker

22 février 2016

Né en 1930 aux Etats-Unis, Gary Stanley Becker est un économiste américain néoclassique de l'école libérale de Chicago. Ses travaux les plus connus, pour lesquels il reçoit le prix Nobel d'économie en 1992, portent sur l'élargissement de l'analyse économique à de nouveaux domaines : ceux relatifs aux comportements humains et aux relations humaines. Il donne ainsi naissance à la « théorie du capital humain ». La notion de capital humain désigne l'ensemble des dispositions durables dont l'acquisition et la possession rendent les personnes concernées plus productives dans leurs diverses activités. Ces dispositions s'entendent comme des capacités ou des aptitudes, dont une partie est innée, et l'autre acquise au prix d'investissements humains mobilisant volontairement des dépenses et des efforts personnels (savoir, savoir-faire, expérience, santé, etc.). La notion de capital humain permet notamment de combler des lacunes dans les théories de la croissance économique, de la répartition des revenus ou du commerce international.

Description

Le bulletin développe tout d'abord (1) la théorie du capital humain de Gary Becker, puis (2) les impacts de cette dernière sur la théorie du capital, et enfin (3) soulignent un certain nombre d'éléments de perspectives au regard des éléments précédents.

Contacter L'Economiste pour vous abonner