"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"Il y a lieu d’adopter la stabilité du niveau des prix comme, à la fois, but de la politique monétaire, guide et critère de réussite" - Milton FRIEDMAN

"L'humanité n'est pas sortie de l'âge de pierre parce qu'il n'y avait plus de pierres" - Ahmed Zaki YAMANI

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

Citation Suivante

La stagnation séculaire

30 mars 2015

La croissance économique atone dans les pays développés, notamment européens, est souvent considérée comme la conséquence de la crise globale éclatée en 2007-2008. Toutefois, si cette dernière n'est pas sans lien, il apparaît que la situation économique actuelle dans les pays développés s'inscrit dans un processus plus large de déclin à long terme dont les causes fondamentales sont antérieures à la crise financière. En effet, déjà avant 2007, nombre de ces économies étaient dans l'incapacité à retrouver des rythmes de croissance soutenus, elles peinaient à utiliser pleinement les capacités de production et à atteindre le plein emploi.

Description

Le bulletin économique analyse la notion de stagnation séculaire en contextualisant cette notion et en apportant des éléments préalables de compréhension ; puis, il présente cette notion au regard de l'observation des faits et de l'évolution de la situation depuis les années 1960 ; enfin, le phénomène de stagnation séculaire est schématisé grâce à la mise en avant des principaux facteurs sous-jacents.

Contacter L'Economiste pour vous abonner