"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Le problème avec le socialisme, c'est que, tôt ou tard vous êtes à court de l'argent des autres" - Margaret THATCHER

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"En période de mobilité économique, la souplesse est une condition vitale du plein emploi" - Alfred SAUVY

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

Citation Suivante

la politique commerciale dans un cadre mondialisé

24 avril 2017

La politique commerciale regroupe l'ensemble des mesures visant à agir sur la situation du commerce extérieur d'un pays, notamment par des actions sur les importations, les exportations et le taux de change. La situation du commerce extérieur renvoie quant à elle à la balance commerciale qui retrace les exportations apparaissant au crédit d'un pays, et les importations figurant au débit. La mondialisation et l'interconnexion induites des économies, ainsi que les négociations commerciales internationales modifient aussi les flux commerciaux. Dans ce cadre, deux visions principales s'opposent : le libre-échangisme et le protectionnisme.
Sur le long terme, la politique commerciale internationale se caractérise par une succession de phases de libre-échange impulsant une accélération du commerce mondial, et des phases davantage protectionnistes induisant un ralentissement des échanges mondiaux. De façon plus contemporaine, l'essoufflement des négociations commerciales multilatérales incite les nations à s'orienter vers des accords bilatéraux pour poursuivre la libéralisation des échanges, et ce parallèlement à des velléités protectionnistes de plus en plus affirmées et tangibles.

Description

Après avoir présenté (1) les instruments traditionnels dont dispose un pays pour sa politique commerciale, le bulletin économique s'intéresse (2) au débat théorique portant sur les deux principales modèle de pensée en matière de politique commerciale, puis (3) il développe une lecture historique des politiques commerciales au niveau mondial, avant finalement de se focaliser sur (4) la situation globale contemporaine et (5) le développement des accords bilatéraux et la montée des protectionnismes au détriment du multilatéralisme traditionnel de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Contacter L'Economiste pour vous abonner