"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"L'économie c'est la science du sordide, non de la pureté " - Alfred SAUVY

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

Citation Suivante

la politique commerciale dans un cadre mondialisé

24 avril 2017

La politique commerciale regroupe l'ensemble des mesures visant à agir sur la situation du commerce extérieur d'un pays, notamment par des actions sur les importations, les exportations et le taux de change. La situation du commerce extérieur renvoie quant à elle à la balance commerciale qui retrace les exportations apparaissant au crédit d'un pays, et les importations figurant au débit. La mondialisation et l'interconnexion induites des économies, ainsi que les négociations commerciales internationales modifient aussi les flux commerciaux. Dans ce cadre, deux visions principales s'opposent : le libre-échangisme et le protectionnisme.
Sur le long terme, la politique commerciale internationale se caractérise par une succession de phases de libre-échange impulsant une accélération du commerce mondial, et des phases davantage protectionnistes induisant un ralentissement des échanges mondiaux. De façon plus contemporaine, l'essoufflement des négociations commerciales multilatérales incite les nations à s'orienter vers des accords bilatéraux pour poursuivre la libéralisation des échanges, et ce parallèlement à des velléités protectionnistes de plus en plus affirmées et tangibles.

Description

Après avoir présenté (1) les instruments traditionnels dont dispose un pays pour sa politique commerciale, le bulletin économique s'intéresse (2) au débat théorique portant sur les deux principales modèle de pensée en matière de politique commerciale, puis (3) il développe une lecture historique des politiques commerciales au niveau mondial, avant finalement de se focaliser sur (4) la situation globale contemporaine et (5) le développement des accords bilatéraux et la montée des protectionnismes au détriment du multilatéralisme traditionnel de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Contacter L'Economiste pour vous abonner