"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" - Nicholas KALDOR

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

Citation Suivante

La compétitivité

26 décembre 2016

La notion de compétitivité s’entend comme la capacité à faire face à la concurrence et à occuper une position forte sur un marché, qu'il soit domestique ou extérieur. Dans ce cadre, la compétitivité peut concerner une entreprise, un secteur d'activité ou une économie nationale. Si cette notion a pu s'avérer d'une importance moindre par le passé du fait des caractéristiques de l'économie mondiale prévalant alors, les contraintes économiques contemporaines, notamment celles nées des phénomènes de globalisation et de mondialisation, font qu'elle s'impose dorénavant comme un facteur clef incontournable de réussite économique pour un pays.

Description

Le bulletin économique souligne tout d'abord (1) en quoi la notion de compétitivité est devenue incontournable, puis (2) présente ses dimensions quantitatives et qualitatives, pour enfin présenter ses liens avec des facteurs tels que (3) les dépenses publiques, (4) le taux de change, (5) la démographie et (6) la spécialisation des entreprises.

Contacter L'Economiste pour vous abonner