"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Une idée fausse mais claire et précise aura toujours plus de puissance dans le monde qu'une idée vraie mais complexe" - Alexis De TOCQUEVILLE

"Les profits sont le sang vital du système économique, l’élixir magique sur lequel repose tout progrès. Mais le sang d’une personne peut être le cancer pour une autre " - Paul SAMUELSON

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

Citation Suivante

L'OMC et l'Accord de Bali

26 octobre 2015

L'adoption de l'accord de Bali (Indonésie), issu de la 9ème Conférence ministérielle de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce), intervient fin 2013 après une longue période de blocage du système commercial multilatéral. En effet, cela faisait près de 20 ans qu'aucun accord commercial global n'avait été trouvé à cause du mode de fonctionnement de l'organisation et du contexte évolutif dans lequel interviennent les négociations. Avant la tenue en Décembre 2015 de la 10ème Conférence ministérielle de Nairobi (Kenya), il convient d'analyser comment l'accord de Bali pourrait déjà à lui seul possiblement marquer le début d'une nouvelle dynamique de négociation, et ce même si sa portée a volontairement été minimaliste afin d'éviter un nouveau blocage potentiellement létal pour cette organisation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) le l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), sa philosophie, ses règles, son fonctionnement et ses évolutions internes récentes. Puis, dans un deuxième temps, (2) l'analyse porte sur les raisons ayant amené les négociations dans une situation de blocage. Ensuite, (3) le bulletin se focalise sur les éléments à retenir de l'accord de Bali et sur sa portée. Enfin, (4) le bulletin avance des éléments de réflexions et de perspective quant à la signification de cet accord pour le système commercial multilatéral.

Contacter L'Economiste pour vous abonner