"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"Il y a lieu d’adopter la stabilité du niveau des prix comme, à la fois, but de la politique monétaire, guide et critère de réussite" - Milton FRIEDMAN

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. GOLDFELD

Citation Suivante

L'OMC et l'Accord de Bali

26 octobre 2015

L'adoption de l'accord de Bali (Indonésie), issu de la 9ème Conférence ministérielle de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce), intervient fin 2013 après une longue période de blocage du système commercial multilatéral. En effet, cela faisait près de 20 ans qu'aucun accord commercial global n'avait été trouvé à cause du mode de fonctionnement de l'organisation et du contexte évolutif dans lequel interviennent les négociations. Avant la tenue en Décembre 2015 de la 10ème Conférence ministérielle de Nairobi (Kenya), il convient d'analyser comment l'accord de Bali pourrait déjà à lui seul possiblement marquer le début d'une nouvelle dynamique de négociation, et ce même si sa portée a volontairement été minimaliste afin d'éviter un nouveau blocage potentiellement létal pour cette organisation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) le l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), sa philosophie, ses règles, son fonctionnement et ses évolutions internes récentes. Puis, dans un deuxième temps, (2) l'analyse porte sur les raisons ayant amené les négociations dans une situation de blocage. Ensuite, (3) le bulletin se focalise sur les éléments à retenir de l'accord de Bali et sur sa portée. Enfin, (4) le bulletin avance des éléments de réflexions et de perspective quant à la signification de cet accord pour le système commercial multilatéral.

Contacter L'Economiste pour vous abonner