"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" - Nicholas KALDOR

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

Citation Suivante

L'Etat-nation et la gouvernance mondiale au sein de la mondialisation économique

26 mars 2018

La mondialisation de l'économie est un des phénomènes parmi les plus marquants de la fin du XXème siècle. Elle impacte profondément les systèmes économiques nationaux qui doivent s'adapter face à l'accélération et l'amplification d'un processus devenu maintenant irréversible.
Si la mondialisation n'est pas un fait nouveau au regard de la longue histoire du capitalisme, la période qui s'ouvre à partir des années 1970-80 conduit à une certaine déconnexion entre l'espace économique, de plus en plus unifié au niveau mondial, et l'espace politique qui reste encore largement l'apanage de l'Etat-nation. Dans ce cadre, la notion de gouvernance mondiale intervient comme un outil pour tenter de résoudre l'émergence de problématiques nouvelles qui ne peuvent véritablement être traitées au seul niveau mondial. Notons enfin que plusieurs thèses se confrontent quant aux bienfaits qu'il convient d'accorder ou non à la mondialisation.

Description

Le bulletin économique présente et analyse (1) la notion d'Etat-nation et de mondialisation -ainsi que celle de globalisation- au travers de sa nature et de son histoire, pour ensuite (2) analyser cette notion de mondialisation au regard du cadre traditionnel de l'Etat-nation et des outils de gouvernance mondiale existants pour répondre aux problématiques nouvelles qui ne peuvent être traitées véritablement qu'au niveau mondial.

Contacter L'Economiste pour vous abonner