"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

Citation Suivante

L'économie du développement

14 décembre 2015

L'économie du développement a connu une émergence relativement récente dans les travaux scientifiques. Bien que le développement soit une notion liée à celle de croissance, ces deux concepts demeurent distincts. Le développement renvoie à une pluralité de situations se référant à la non-satisfaction des besoins essentiels, et ce, quelle que soit l'approche privilégiée.

Description

Le bulletin économique revient tout d'abord sur (1) les origines de l'économie du développement ainsi que sur l'histoire récente des pays concernés par ce domaine, puis (2) l'analyse porte sur la distinction entre les concepts de développement et de croissance, (3) pour ensuite  s'intéresser à la diversité des situations de sous-développement, puis (4) se focaliser sur l'aspect fondamental du sous-développement qui est la non-satisfaction des besoins essentiels avant finalement (5) d'ouvrir le sujet sur les questions plus contemporaines liées au changement climatique.

Contacter L'Economiste pour vous abonner