"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"C'est en poussant à bout le mouvement économique que le prolétariat s'affranchira et deviendra l'humanité" - Jean JAURES

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

Citation Suivante

Histoire contemporaine des crises dans les pays émergents

6 mars 2017

La globalisation économique renforce la sensibilité des économies nationales à la conjoncture économique et financière internationale. La multiplication des crises économiques et financières depuis les années 1980 montre une évolution dans la nature, les causes et les conséquences des crises. En effet, les facteurs de crise ne sont plus uniquement liés à des déséquilibres économiques, mais sont également consécutifs au fonctionnement des marchés financiers et à une intégration financière internationale éventuellement parfois mal maîtrisée.
Les 35 dernières années ont été jalonnées de crises économiques et financières. Toutefois, si les pays industrialisés ont été frappés par des crises bancaires et boursières, aucune n'a mis en péril le système financier, ni l'économie mondiale au même titre que cela avait été le cas dans les années 1930 ou depuis 2008. En revanche, plusieurs pays en développement ont connu des crises financières violentes jusqu'au début des années 2000. Dès lors, il convient de s'interroger sur les mécanismes ayant amené des pays provenant d'horizons géographiques différents à être confronté à des crises relativement similaires dans leurs origines et dans leurs formes.

Description

Le bulletin économique est formé de deux parties : Théorie et Analyse.

La partie "Théorie" présentera les différents modèles nécessaires pour appréhender une crise, et soulignera les différents régimes de change existant, ainsi que les risques inhérents en cas de crise de change.

La partie "Analyse" soulignera les origines, les éléments déclencheurs, les conséquences et la résolution de plusieurs crises depuis le début des années 1980 dans les pays émergents.

Contacter L'Economiste pour vous abonner