"Le problème avec le socialisme, c'est que, tôt ou tard vous êtes à court de l'argent des autres" - Margaret THATCHER

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" - Nicholas KALDOR

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

Citation Suivante

France : l'urgence de l'investissement

10 avril 2017

Le faible niveau de l'investissement est le principal élément qui bride le potentiel de croissance de la France. Même si ce phénomène n'est pas nouveau, il s'est amplifié avec le déclenchement de la crise globale et devient désormais particulièrement patente et préoccupant depuis maintenant près de cinq ans. Dans ce cadre, l'objectif principal de la France devrait être de soutenir ses entreprises privées, notamment en leur facilitant l'environnement dans lequel elle évoluent, et ce afin de les inciter à investir, et ainsi espérer enclencher une reprise globale de l'activité sur la durée, capable d'accroître la croissance économique, seule apte à faire diminuer le chômage de façon pérenne et répondre aux défis auxquels la France doit et devra faire face.

Description

(1) Après avoir développé plusieurs éléments de compréhension concernant la notion d'investissement, le bulletin économique s'intéresse (2) au sous-investissement chronique de la France et en quoi ce dernier a atteint un niveau critique, puis (3) il se focalise sur les raisons faisant qu'il devient urgent de relancer l'investissement des entreprises en France, pour finalement (4) développer un raisonnement plus optimiste quant aux raisons d'espérer un rebond de l'investissement au cours des prochains trimestres.

Contacter L'Economiste pour vous abonner