"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

Citation Suivante

France : Bilan économique du quinquennant

20 mars 2017

A un mois du premier tour des élections présidentielles en France, il paraît opportun d'effectuer le bilan économique du quinquennat écoulé dont la chronique pourrait s'intituler « L'économie se venge toujours », pour paraphraser l'économiste et ancien premier ministre français Raymond Barre. Toutefois, ne pouvant pas ici traiter de l'ensemble des aspects économiques et financiers, et afin d'éviter d'égrener une longue litanie de chiffres, l'analyse se bornera à apprécier le bilan économique de la majorité politique au pouvoir depuis 2012 en analysant les stratégies ayant présidé aux décisions de politique économique, pour ensuite se focaliser sur une dimension clef de l'action gouvernementale et ayant marqué cette mandature de son sceau : le chômage.

Description

Le bulletin économique présentera tout d'abord (1) la stratégie économique globale initiale développée en France à partir de 2012, puis (2) le changement stratégique opéré à partir de 2014, et enfin (3) présentera les résultats finalement obtenus en matière de lutte contre le chômage.

Contacter L'Economiste pour vous abonner