"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

Citation Suivante

Fragilités conjoncturelles de l'économie russe

28 juillet 2014

Après une période favorable, la Russie connaît depuis quelques années une conjoncture économique plus préoccupante. En effet, au-delà des fragilités structurelles de l'économie russe (économie rentière souffrant d'un manque de diversification, problèmes de gouvernance, démographie déclinante, capital humain fragilisé par l'état sanitaire de la population, etc), et au-delà des considérations liées directement ou indirectement aux évènements en Ukraine, plusieurs éléments de nature conjoncturelle pèsent négativement sur la dynamique globale du pays et peuvent présager de lendemains moins favorables sur le plan économique et social.

Description

L'analyse présente tout d'abord la dynamique globale qui aura présidé au développement économique de la Russie depuis le début des années 2000, ce qui permet de souligner à la fois les réussites et les sources d'inquiétude, avant ensuite de développer les différents éléments conjoncturels qui font peser un risque à court et moyen terme sur les perspectives économiques et sociales en Russie, et les liens qui unissent ces différents éléments.

Contacter L'Economiste pour vous abonner