"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

Citation Suivante

Evolution de la stratégie économique de l'Arabie Saoudite

24 mars 2014

Une analyse graphique et dynamique des indicateurs conjoncturels de l'Arabie saoudite fait apparaître une situation macroéconomique globale relativement saine depuis 10 ans et sans point majeur d'inquiétude à court et moyen terme. Néanmoins, cette analyse souligne deux éléments de fragilité majeurs : (1) la très forte sensibilité de l'économie saoudienne au secteur pétrolier et (2) une économie qui peine structurellement à intégrer la population sur le marché du travail.
Ainsi, alors que la situation économique globale de l'Arabie saoudite est relativement saine, certaines fragilités demeurent et le pays ne peut pas s'exonérer de réfléchir sur la pérennité de son modèle économique et de développement. En effet, plusieurs éléments viennent plaider pour une redéfinition au moins partielle de sa stratégie économique. Conscient de cette nécessite qui s'est récemment accrue sous l'impulsion des évènements politiques régionaux, le pays semble s'orienter vers une nouvelle stratégie.

Description

La première partie permet de présenter une analyse dynamique et graphique de l'Arabie saoudite au cours de la dernière décennie afin de souligner les grandes évolutions macroéconomique du pays.

La deuxième partie de l'analyse s'attache à présenter les raisons pour lesquels l'Arabie saoudite doit s'interroger sur la pérennité de son modèle économique et de développement, ainsi que les éléments déclencheurs qui ont amené ce pays à essayer de définir une nouvelle stratégie qui se décline en plusieurs points distincts mais liés entre eux.

Contacter L'Economiste pour vous abonner