"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

Citation Suivante

Economie française : Bilan 2016 et Perspectives 2017

16 janvier 2017

Après une année 2016 marquant une relative stabilisation de la dynamique économique sur des niveaux modestes, l'économie française s'achemine sur une année incertaine et risquée.

Description

(1) Après avoir souligné un certain nombre d'éléments globaux d'appréhension, tant concernant les années 2016 que 2017, le bulletin économique analyse (2) la conjoncture économique française, (3) sa croissance économique effective, (4) sa dynamique de l'emploi et enfin (5) son solde des finances publiques et sa dette publique ; le tout au regard de l'année écoulée et des facteurs qui conditionneront l'évolution de la dynamique au cours de l'année à venir.

Contacter L'Economiste pour vous abonner