"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

Citation Suivante

Dégradation de la situation extérieure de la France

30 mai 2016

Après un cycle d'excédents engagé au début des années 1990, la situation extérieure de l'économie française se dégrade progressivement à partir des années 2000. Dans cette évolution d'ensemble, les années 2004 et 2005 constituent une période charnière marquant pour la France le passage d'une phase d'excédents à une phase d'accumulation continue de déficits extérieurs. La dégradation de la situation extérieure de la France, d'une part, fait apparaître un besoin de financement de la France par le reste du monde et, d'autre part, traduit la détérioration de la compétitivité de son économie face à ses concurrents étrangers. Dans ce contexte, le risque d'apparition d'une contrainte extérieure venant réduire l'autonomie de l'économie nationale et accroître la dépendance vis-à-vis de l'étranger, incite actuellement la France à développer une politique économique dite de désinflation compétitive.

Description

Le bulletin présente tout d'abord la dégradation de la situation économique extérieure de la France via une analyse graphique : (1) solde des échanges extérieurs, (2) taux de couverture et (3) solde des transactions courantes. Puis, le bulletin analyse les notions de (4) contrainte extérieure et de (5) compétitivité, pour finalement se focaliser sur (6) la perte de compétitivité de l'économie française et (7) sur la politique de désinflation compétitive dans laquelle la France semble s'orienter.

Contacter L'Economiste pour vous abonner