"Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensibles" - Alfred KNOPFT

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"L'inflation est une taxation sans législation" - Milton FRIEDMAN

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

Citation Suivante

Crise du syndicalisme en France : changement social, conflits et régulation sociale

13 novembre 2017

La France est un pays qui est depuis longtemps traversé par des contestations sociales. Si le syndicalisme demeure le vecteur traditionnel des revendications sociales, il est aujourd'hui possible d'évoquer une véritable crise du syndicalisme. De même, si le conflit reste un mode d'expression majeur du changement social, il n'en reste pas moins que sa forme, sa portée et son cadre d'expression ont évolué depuis un demi-siècle. Au final, et malgré des caractéristiques qui demeurent inchangées, les enjeux en termes de cohésion et de régulation sociale peuvent potentiellement être profondément impactés par ces évolutions.

Description

Tout d'abord, (1) le bulletin économique présente et analyse la crise du syndicalisme français depuis 50 ans, puis (2) il souligne le lien entre les conflits et le changement social tout en analysant ces différents thèmes, ensuite (3) il souligne l'évolution des enjeux et des acteurs des nouveaux mouvements sociaux ayant émergé au cours des dernières décennies, avant enfin (4) de s'interroger sur les notions de cohésion et de régulation sociale.

Contacter L'Economiste pour vous abonner