"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

Citation Suivante

L'économie de l'âge classique (1560 - 1750)

8 janvier 2018

En économie, la période de l'âge classique s'étend de 1560 à 1750 et renvoie à une phase transitoire entre le Moyen Âge et la révolution industrielle. En histoire économique, cette époque correspond au bouleversement des puissances économiques avec l'affirmation de l'Europe du Nord. L'agriculture demeure importante mais l'explosion du commerce maritime s'étend à une dimension planétaire avec de grandes découvertes techniques et territoriales débouchant sur la colonisation et l'exploitation économique du monde par les grands pays européens.

Description

Le bulletin économique analyse tout d'abord (1) la conjoncture médiocre dans laquelle cette époque débute, puis (2) les évènements techniques, économiques et politiques qui ont redessiné la carte des grandes puissances européennes, ensuite (3) les grandes découvertes ayant amené à la colonisation, et enfin (4) les fondements économiques qui organisent l'exploitation du monde à cette époque.

Contacter L'Economiste pour vous abonner