"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

Citation Suivante

La monnaie et le financement de l'économie

18 septembre 2017

La monnaie est une réalité quotidienne mais dont les aspects philosophiques peuvent aboutir à des débats éloignés de la réalité pratique. La monnaie peut se définir comme un bien spécifique permettant à toute personne qui en est titulaire d'acquérir à tout moment n'importe quel bien ou service. Elle est constituée par l'ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques. Au-delà de cette définition qui se veut factuelle, le concept de monnaie est fortement dépendante des choix théoriques. Dans ce cadre, il convient de souligner un certain nombre d'éléments non polémiques trop souvent écartés des réflexions sur le sujet. 

La monnaie est le moyen de faciliter les échanges au sein d'une économie. Cependant, une fois ce moyen disponible et son mode de création identifié, il convient de permettre à ce moyen d'échange de circuler convenablement. A ce titre, l'objectif du financement de l'économie est d'assurer la capacité de drainer les capacités d'épargne vers les agents économiques qui ont des besoins de financements. L'aptitude à orienter les capacités de financement vers les besoins est fondamentale pour permettre à une économie de se développer.

Pour prendre une image médicale, un corps humain qui dispose de sang a la capacité de vivre. Toutefois, si ce sang n'a pas la possibilité de circuler convenablement, le corps en question ne pourra pas être irrigué convenablement et sa survie sera remise en question. Une économie fonctionne sur le même mode. En effet, une économie qui dispose de monnaie a la capacité de se développer. Toutefois, si cette monnaie ne circule pas, ou mal, alors le potentiel de développement d'une économie, voire même sa survie, sera limité.

La première partie du bulletin économique analyse la notion de monnaie à travers notamment ses différentes matérialisations et conceptions. La partie présentera ensuite le mode de mesure de la monnaie, ainsi que les moyens de sa création et de sa destruction.

La deuxième partie portera plus spécifiquement sur le financement de l'économie grâce à l'analyse des besoins et des capacités de financement, des marchés financiers et enfin des économies d'endettement et de marché.

Monnaie et financement de l'économie

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.